Comprendre le système éducatif américain

Le système d’enseignement américain offre aux étudiants internationaux un vaste choix. Il existe une telle diversité en termes d’établissements, de programmes et du lieu qu’il peut être difficile de faire un choix, tant pour les étudiants étrangers qu’américains. Alors que vous démarrez votre recherche, il est important de vous familiariser avec le système d’enseignement américain. Comprendre ce système vous aidera à faciliter votre choix et à planifier vos études.

La structure scolaire

Écoles primaire et secondaire

Avant de poursuivre des études de l’enseignement supérieur, les étudiants américains fréquentent l’école primaire et secondaire durant 12 années au total. Cette période est désignée par le terme « first through twelfth grades » (du premier au douzième cours). Vers l’âge de six ans, les enfants américains commencent l’école primaire, qui est plus souvent appelée « école élémentaire ». Ils y restent pendant cinq ou six ans, puis poursuivent vers l’école secondaire.

L’école secondaire consiste en deux programmes : tout d’abord la « middle school » ou « junior high school » (collège), puis la « high school » (lycée). Un diplôme ou un certificat est remis à l’issue de ces études secondaires. Une fois leurs études au lycée terminée (12e cours ou équivalent de la terminale), les étudiants américains peuvent poursuivre leurs études de l’enseignement supérieur dans un collège ou une université.

Système de notation

Tout comme les étudiants américains, vous devrez soumettre vos relevés de notes dans le cadre de votre candidature d’admission dans une université ou un collège. Les relevés de notes sont des copies officielles de votre travail scolaire. Aux États-Unis, ceci comprend les notes et la « moyenne pondérée cumulative » (GPA), deux mesures de vos réalisations au niveau scolaire. Les cours sont en général notés à l’aide de pourcentages, qui sont ensuite convertis en notes sous forme de lettres.

Le système de notation et le GPA utilisés aux États-Unis peuvent prêter à confusion, en particulier pour les étudiants internationaux. L’interprétation des notes varie. Par exemple, deux étudiants fréquentant différents établissements déposent leur relevé de notes auprès de la même université. Ils disposent tous les deux d’un GPA de 3,5, mais l’un des étudiants a fréquenté un lycée de niveau moyen et l’autre un établissement prestigieux où il a suivi des cours plus rigoureux. L’université peut interpréter leur GPA différemment, car les deux établissements ont des niveaux qui diffèrent grandement.

Par conséquent, il y a plusieurs éléments importants à garder à l’esprit :

  • Vous devriez rechercher quel est l’équivalent aux États-Unis du dernier cours suivi dans votre pays.
  • Portez une attention toute particulière aux conditions d’admission dans chaque université et collège, ainsi que dans les programmes d’études particuliers, dont les conditions d’admission peuvent différer de celles de l’université.
  • Consultez de façon régulière votre conseiller pédagogique ou d’orientation scolaire pour vous assurer que vous remplissez les conditions requises.

Votre conseiller pédagogique ou d’orientation scolaire sera en mesure de vous dire si vous devez ou non passer une année ou deux supplémentaires pour vous préparer en vue d’une admission dans une université américaine. Si un étudiant international suit des études aux États-Unis avant d’être admis dans une université dans son propre pays, il est possible que certains gouvernements et employeurs dans quelques pays ne reconnaissent pas l’éducation américaine de cet étudiant.

Année scolaire

L’année scolaire aux États-Unis commence en général en août ou en septembre, et se poursuit jusqu’en mai ou juin. La majorité des nouveaux étudiants commencent leurs études en automne, il est donc préférable pour les étudiants internationaux de démarrer également leurs études universitaires aux États-Unis durant cette période. Beaucoup d’activités ont lieu au début de l’année universitaire et les étudiants forment souvent à ce moment des liens d’amitiés solides et durables, alors qu’ils s’adaptent à une nouvelle phase de leur carrière universitaire. En outre, de nombreux cours sont conçus pour permettre aux étudiants de les suivre dans l’ordre, en commençant à l’automne et se poursuivant durant l’année.

L’année scolaire dans de nombreux établissements est divisée en deux « semestres ». (Dans certains établissements, l’année scolaire est divisée en trois périodes). D’autres divisent l’année scolaire en quatre périodes selon les saisons, y compris un trimestre d’été facultatif. En fait, si vous excluez la session d’été, l’année scolaire comprend soit deux semestres ou trois trimestres.

Le système d’enseignement supérieur américain : niveaux d’étude

Premier niveau : Étudiant du premier cycle

Un étudiant poursuivant ses études dans un collège ou une université et n’ayant pas encore obtenu de licence est un étudiant du premier cycle (undergraduate). Il faut quatre ans environ pour obtenir une licence. Vous pouvez commencer vos études en quête d’une licence dans un « collège communautaire » (établissement d’enseignement supérieur de cycle court) pour les deux premières années ou dans une université pour les quatre années.

Durant vos deux premières années d’études, vous devrez en général suivre divers cours dans des matières variées, ce que l’on appelle « prerequisite courses » (cours préalables) : littérature, sciences, sciences sociales, arts, histoire, etc. Ces cours visent à enseigner des connaissances générales, des données fondamentales portant sur des matières variées, avant de se spécialiser dans un domaine particulier d’études.

De nombreux étudiants choisissent d’étudier ces cours préalables dans un collège communautaire, durant les deux premières années de leur cursus universitaire. Ils obtiennent un diplôme appelé « Associate of Arts (AA) », puis poursuivent le reste de leurs études dans une université de cycle long.

Un « major » (matière principale) est un domaine d’études spécifique qui déterminera votre diplôme. Par exemple, si un étudiant choisit le journalisme comme matière principale, il obtiendra une licence en journalisme (Bachelor of Arts in Journalism). Vous devrez prendre plusieurs cours dans la matière principale de votre choix afin de satisfaire aux conditions d’obtention d’une licence dans ce domaine. Vous devez choisir votre matière principale au début de votre troisième année d’études.

La possibilité de changer à maintes reprises de matière principale, si vous le désirez, est une caractéristique tout à fait particulière du système d’enseignement supérieur américain. Il est extrêmement courant pour les étudiants américains de changer de matière principale au cours de leurs études du premier cycle. Souvent, les étudiants découvrent un domaine différent qui les intéressent ou pour lequel ils ont obtenu d’excellents résultats. Le système d’enseignement américain est très souple. N’oubliez pas cependant que le fait de changer de matière principale peut résulter en un nombre accru de cours, ce qui se traduit par des études plus longues et des frais plus importants.

Second niveau :

Étudiant du deuxième cycle poursuivant une maîtrise Actuellement, un étudiant ayant obtenu un diplôme du premier cycle peut songer sérieusement à poursuivre des études du second cycle, de façon à poursuivre certaines professions ou avancer dans sa carrière. Ce type de diplôme est souvent requis pour des postes de niveau supérieur dans les domaines de la bibliothéconomie, l’ingénierie, la santé comportementale et l’éducation.

Par ailleurs, les étudiants internationaux originaires de certains pays sont uniquement autorisés à étudier à l’étranger dans le cadre d’études du deuxième cycle. Renseignez-vous au sujet des références nécessaires afin d’obtenir un emploi dans votre pays avant de déposer votre dossier auprès d’une université américaine dans le but de poursuivre des études du deuxième cycle.

Un programme d’études du deuxième cycle est en général une division d’une université. Pour être admis, vous devez passer le test GRE (graduate record examination). Certain programmes de maîtrise demandent de passer des tests particuliers, notamment le LSAT pour les facultés de droit, le GRE ou le GMAT pour les écoles de commerce, le MCAT pour les facultés de médecine.

Les étudiants du deuxième cycle poursuivant une maîtrise ont en général besoin d’une ou deux années pour obtenir leur diplôme. Par exemple, le MBA (master of business administration) est un diplôme extrêmement populaire qui prend deux années environ. D’autres programmes de maîtrise, tels le journalisme, ne prennent qu’une année.

La majorité des études de maîtrise se passe en classe et un étudiant du deuxième cycle doit préparer un long document de recherche appelé un « master’s thesis » (thèse de maitrise) ou compléter un « master’s project » (projet de maîtrise).

Troisième niveau :

Étudiant du deuxième cycle poursuivant un doctorat De nombreux étudiants du deuxième cycle considèrent l’obtention d’une maîtrise comme une première étape vers la poursuite d’un doctorat. Mais dans certains établissements, il est possible de préparer directement un doctorat sans avoir à obtenir d’abord une maîtrise. L’obtention d’un doctorat peut prendre trois ans ou plus. Cette période peut atteindre de cinq à six ans pour les étudiants internationaux.

Durant les deux premières années du programme, la plupart des candidats à un doctorat s’inscrivent à des cours et des séminaires. Une autre année au moins est consacrée à des travaux de recherche directs et à la rédaction d’une thèse ou d’une dissertation. Ce document doit contenir des points de vue, des designs ou des travaux de recherche jamais publiés auparavant.

Une dissertation doctorale est une discussion et un sommaire des connaissances actuelles sur un sujet donné. La plupart des universités américaines décernant des doctorats demandent que leurs candidats soient capables de lire deux langues étrangères, de passer une période donnée « en résidence », de passer un examen de qualification permettant d’admettre officiellement les candidats au programme d’études doctorales et de passer un examen oral portant sur le sujet de leur dissertation.

Caractéristiques du système d’enseignement supérieur américain

Déroulement des cours

Les cours peuvent se dérouler en amphithéâtre en présence de centaines d’étudiants, dans des classes de petite taille ou prendre la forme de séminaires (classes de discussions) auxquels participent uniquement un nombre restreint d’étudiants. L’atmosphère de la salle de classe dans une université américaine est très dynamique. Vous devrez partager votre avis, défendre votre point de vue, participer aux discussions de classe et présenter des exposés. Pour de nombreux étudiants internationaux, c’est là un aspect surprenant du système d’enseignement américain.

Chaque semaine, les professeurs assignent des lectures de certains passages dans des manuels ou autres articles. Vous êtes de tenu de lire ces passages de façon à pouvoir participer aux discussions et comprendre les cours. Certains programmes d’études exigent aussi que les étudiants consacrent du temps en laboratoire.

Les professeurs décernent des notes pour chaque étudiant inscrit au cours. Ces notes sont généralement attribuées comme suit :

  • Chaque professeur pose ses propres conditions en ce qui concerne la participation en classe, toutefois les étudiants sont tenus de participer aux discussions, en particulier dans le cadre de séminaires. Il s’agit d’un facteur très important au niveau de la détermination de la note de l’étudiant.
  • Un examen en mi-parcours a lieu en général durant la période de cours.
  • Un ou plusieurs rapports de recherche ou de mi-parcours, ou bien des rapports de laboratoire sont également requis dans le cadre de l’évaluation.
  • D’éventuels tests ou quizz sont requis. Quelquefois, les professeurs donneront un « pop quizz » (évaluation surprise) sans avis préalable. Ceci ne compte pas autant que les examens pour la note finale, mais ces évaluations visent à motiver les étudiants à effectuer les lectures requises et à venir en cours.
  • Un exam final aura lieu à l’issue du dernier cours.

Crédits

Chaque cours donne droit à un certain nombre de crédits ou d’heures de crédit. Ce nombre est plus ou moins identique au nombre d’heures qu’un étudiant passe en classe chaque semaine pour le cours en question. Un cours équivaut en général à trois ou cinq crédits.

Un programme à plein temps dans la majorité des établissements correspond à 12 ou 15 heures de crédit (quatre ou cinq cours par période) et un certain nombre de crédits doivent être obtenus afin d’obtenir un diplôme. Les étudiants internationaux sont tenus de s’inscrire dans un programme à plein temps pour chaque période.

Transferts

Si un étudiant s’inscrit dans une nouvelle université avant d’obtenir un diplôme, la plupart des crédits obtenus dans le premier établissement comptent, en général, pour l’obtention d’un diplôme dans la nouvelle université. Ceci signifie qu’un étudiant peut poursuivre ses études dans une autre université et obtenir son diplôme selon des délais raisonnables.

Établissements de l’enseignement supérieur américain

1. Collège ou université d’État

Un établissement d’État est subventionné et géré par un gouvernement d’État ou local. Chacun des 50 États américains opère au moins une université d’État et souvent plusieurs collèges. Un grand nombre de ces établissements publics portent le nom de l’État, ou le mot « State », par exemple, Washington State University, ou l’University of Michigan.

2. Collège ou université privée

Ces établissements sont gérés par un organisme privé, et non pas par une branche du gouvernement. Les frais sont en général plus élevés que ceux des établissements d’État. Souvent, les universités et collèges privés américains sont de plus petite taille que les établissements d’État.

Les universités et collèges se réclamant d’une confession religieuse sont des établissements privés. Pratiquement tous ces établissements acceptent des étudiants de toute religion et croyance. Néanmoins, certains préfèrent n’admettre que des étudiants partageant la même profession de foi.

3. Collège communautaire

Les collèges communautaires sont des établissements de l’enseignement supérieur à cycle court (deux ans) qui décernent un diplôme dit « associate degree », ainsi que des certifications. Les formations sont offertes dans un grand nombre de disciplines, mais le facteur le plus déterminant est le caractère transférable ou non de ce diplôme. Habituellement, il existe deux principales filières : l’une permettant un transfert vers une université et l’autre préparant directement les étudiants au marché du travail. Les diplômes permettant un transfert vers une université sont les « associate of arts » ou « associate of science ». Les diplômes en sciences appliquées ou des certificats de fin d’études ne sont en général pas transférables.

La plupart du temps, les étudiants ayant terminé leurs études dans un collège communautaire poursuivent ensuite ces études dans un collège ou une université de cycle long (quatre ans) afin d’obtenir leur diplôme. Comme il leur est possible de transférer les crédits obtenus dans un collège communautaire, ils peuvent terminer un programme de licence en deux années ou plus. Ces établissements proposent également des cours d’anglais comme langue secondaire (ESL) ou des cours intensifs d’anglais, permettant aux étudiants ne parlant pas l’anglais couramment de se préparer aux études universitaires.

Si vous n’envisagez pas d’obtenir une licence, renseignez-vous afin de savoir si un « associate degree » vous permettra de trouver un emploi dans votre pays.

4. Institut de technologie

Un institut de technologie est un établissement offrant au moins quatre années d’études dans les domaines des sciences et de la technologie. Certains de ces établissements offrent des programmes du second cycle, alors que d’autres ne proposent que des programmes d’études à court terme.

SUSA_img_200x55.jpg
Téléchargez nos magazines Study in the USA ®